Les Artisans La conversion biodynamique Les vins Les ateliers Vinotourisme Page d'accueil du Domaine du Bout du Monde Galerie de photos Presse & témoignages Nous contacter / nous rendre visite
Page d'accueil du Domaine du Bout du Monde
Les Artisans La conversion biodynamique Les vins Les ateliers Vinotourisme Galerie de photos Presse & témoignages Nous contacter / nous rendre visite


Ce qu'on dit de nous

VIGNERONNES
Voici la couverture et l'article sur moi dans le livre "Vigneronnes" de Sandrine Goeyvaerts. C'est une caviste, sommelière chroniqueuse et auteure belge. Elle a créé une association "Woman Do Wine" parce qu'elle en avait assez de ne voir élire que des hommes dans les "personnalités" de l'année par la Revue des Vins de France et à mis à l'honneur des femmes vigneronnes dans son dernier livre...



Livre Vigneronnes


Article Vigneronnes

POUR LES JUSQU'AU-BOUTISTES
Certaines vocations naissent tôt : chez Véronique, l'envie de faire du vin date de ses 14-15 ans. L'envie de chausser des bottes, de toucher à la cuverie, les tuyaux... Le projet prend forme, elle veut être œnologue. Rien que de la suite logique dans ses études : collège-lycée classique à Bordeuax puis Deug de sciences à la fac, et un DNO. En 1996, le salariat, les premières vinifications, et la certitude de ne s'être pas trompée. Il faudra pourtant attendre 2014 pour trouver l'impulsion nécessaire et se lancer dans un domaine à soi : le Bout du Monde, minuscule îlot de trois hectares et demi. Enfin, minuscule, c'est un mot de journaliste qui n'a jamais taillé quand il fait froid, ça. Parce que le travail ne manque pas, surtout avec une conduite en bio, qui évoluera vers la biodynamie pour « faire des vins chaque année plus étonnants, plus ressemblants à là d'où ils viennent, avec une petite part de fantaisie, ma touche perso ». Si on demande à Véronique son ambition, elle la résume simplement : « Faire bon, faire bio,faire vivant et être heureux ! ».
VIN DONT ELLE EST LE PLUS FIÈRE
« Ma cuvée 100 % cabernet franc née il y a bientôt quinze ans quand j'étais salariée, et que je poursuis aujourd'hui sur les plus vieilles vignes ».
UNE DEVISE
« Messieurs, vous avez raison de plus en plus nous écouter : on est plutôt bonnes ! ».
LA TRANSIMISSION
Sa fille Bulle adore se balader dans les vignes avec le chien et faire... du vinaigre.


Article So Femme



Interview à France Bleue Périgord





Le Guide hachette des Vins 2017
Le Guide Hachette des Vins 2017

Le vigneron
Fin 2014, un ami fait découvrir à Olivier et à Véronique Candon-Vialard (cette dernière oenologue) un ancien relais de poste entouré d'un vignoble de 3,5 ha voué à l'arrachage. À la recherche d'un petit domaine depuis plusieurs années, ils se lancent, conservent les vignes (essentiellement du merlot et du cabernet) et engagent d'emblée la conversion bio. Premier millésime en 2015.
L'avis du Guide Hachette des Vins
Le seul merlot est à l'œuvre dans cette cuvée au nez intense de framboise et de cerise mêlées à des notes d'épices et de cuir. Franche à l’attaque, la bouche se révèle ronde, charnue et fruitée, structurée par des tanins encore un peu fougueux en finale. À attendre un peu.


La Passion du Vin
La Passion du Vin

Je profite d'un peu de temps pour commencer la rubrique de ce domaine (...)
J'ai pu déguster l'une de leur dernière cuvée, intitulée Méli Merlot (...)
Un vin sur le fruit, au superbe nez de truffe et chocolat. La bouche est ronde, soyeuse, les tannins relativements fins.Finale sur les fruits mûrs. Un joli vin de plaisir pour 6.90€. Belle découverte.
Vino Vero 2012. Assemblage de sauvignon gris et de sémillon. Vinifications en barriques jusqu'aux malos. 300 bouteilles produites. Le nez est magnifique, citron fraîs, agrumes, avec une pointe de fruits à chair blanche. En bouche, on a un vin au gras sublime, plein de vitalité mais à l'équilibre magistral. La finale beurée est longue. J'aurais pu penser à un bourgogne à l'aveugle.
Vraiment très joli.
Antoine (passionné de vins).


Thuries Gastronomie - Magazine
Magazine Thuries Gastronomie

(...) une conversion en agriculture biologique.
2015 est le premier millésime. J'ai été séduit par leur Méli-Merlot, simlple IGP, tout ce qu'il y a de plus réjouissant dans son expression "nature", sans artifice, mais avec le croquant charnu du seul cépage merlot. Une réussite !

Ce qui vous séduira
Il a fière allure avec son costume sombre à frange pourpre. Ouvert, franc et doté d'une belle générosité de fruit, le nez dispense des notes de vendange mûre à point, de cerise noire, de prune et de fraise écrasée, le tout tout rehaussé d'une pointe de cuir et d'épices. Une bonne matière juteuse, tactile, sincère et fraîche occupe le palais et charme les papilles. De bons tannins encore bien présents prolongent la finale.

L'instant du partage
En toutes saisons.

Quelles alliances choisir ?
Ce vin rouge "plaisir", de bonne facture, s'accordera sans façon avec la cuisine campagnarde et goûteuse du Périgord. Pour souligner son caractère, préparez un canard rôti aux p^ches de vigne ou des aiguillettes au vinaigre de framboise. Un risotto aux cèpes, une tarte aux noix seront aussi de joyeux compagnons.

Quand et comment le mettre en valeur ?
Il est certes bien agréable actuellement, mais une garde supplémentaire d'un à deux ans lissera ses tanins. Présentez-le autour de 15°C, tel quel, ou en carafe.


Vignoble en Agriculture Biologique et Biodynamie

Agriculture Biologique

Facebook

info@dbm.vin